Artistes
Retour
HEUZE Hervé
Prolongation juqu'au 9 Août 2014

Attente 1
 

"Sous une touche large opulente et expressive qui régit une expression réaliste sans vaine fioriture, Hervé HEUZE traite avec panache et envergure tout un pan mystérieux de la mythologie. C'est surprenant, audacieux et d'une puissance rare tant ces représentations s'imposent avec une vitalité que magnifient les camaïeux bleus ou nocturnes de cette évocation rare et aux associations captivantes".
André Ruellan


Biographie

Né à Rouen en 1964, vit et travaille à Berneval le Grand.
Formation: 1986 - 1988, Ecole des Beaux-Arts, Rouen

LE BLEU DES NUITS CLAIRES

La peinture ici comme une invitation à crever le réel pour atteindre de l'autre côté de l'ombre un pays étrange et mystérieux.

Chaque nuit, dans l'ombre bleutée des sous-bois, un monde invisible le jour, qui puise dans ses racines animales de noirs instincts et d'obscurs desseins, se révèle à qui sait voir...
Dans cet intervalle singulier entre le coucher du soleil et son retour de figurants silences se perdent dans la rumeur des feuillages, millevies s'agitent en secret, mille couleur s'inventent mille nuances. il était un fois, une nuit où la lune sommeillait dans sombres nuages, un univers pictural habité par un esprit libre...
La peinture d'Hervé Heuzé commence comme ces contes d'autrefois, ces récits que l'on se murmurait jadis au coin du feu, ces histoires édifiantes de bêtes sauvages, de forêts enchantées, d'hommes mi-humain mi-animal.

Il était une fois, et sur la toile s'impose la beauté sépulcrale de noir corbeaux et autres volatiles nocturnes, de troncs d'arbres décharnés abattus par la foudre, de scènes inspirées par d'anciennes mythologies... Un véritable bestiaire de la nuit, révélé par la palette en demiteinte de l'artiste sublimé par une touche vigoureuse.

Cette peinture comme la possibilité d'un songe, une manière de crever le réel pour se retrouver sous un ciel opaque dans une forêt peuplée d'êtres étranges, d'animaux à l'affût. Cette peinture comme la permission de lâcher la bride à l'imaginaire, de retrouver une âme d'enfant. Cette peiture comme un exutoire, un sauf-conduit vers des pays d'où l'on revient le coeur battant, les sens enflammés.

Au coeur du bleu des nuits claires qui peuplent les tableaux d'Hervé Heuzé, l'animal croise parfois la route d'un humain, et miracle, comme dans les plus belles légendes, il se produit alors une alchimie délicieuse qui veut que l'un et l'autre s'entendent, et se comprennent. Le gorille retrouve sa belle, et les buildings américains, les avions hostiles de King-Kong ne sont plus que lointains souvenirs. Au coeur du bleu des nuits claires qui peuplent les tableaux d'Hervé Heuzé, se déploie un monde inconnu que l'artiste saisit dans son intimité, un monde aux frontières du rêve et de la réalité, un monde où il fait bon s'égarer.
Texte:Ludovic Duhamel


2007 : présent lors de l'exposition "Cas d'école" - Crid'art - AMNEVILLE