Artistes
Retour
KLASEN Peter

 



Biographie

Il grandit dans une famille sensible aux arts

Son oncle, élève d’Otto Dix, est un peintre expressionniste de paysages et de portraits, son grand-père, mécène et collectionneur, l’introduit dans le monde des peintres amis de la famille.

En 1955, il est admis à l’école des Beaux-Arts de Berlin, qui est alors en Allemagne, l’école d’avant-garde.
“Il n’a jamais été question, pour moi, de faire autre chose que de la peinture”.

Inspiré par l’art abstrait
(Kassel), le cinéma américain, les films allemands censurés sous Hitler, et par la nouvelle vague (Truffaut, Godard), il développe le concept de l’intégration de la photographie dans son travail pictural.

Il est le pionnier de la « Figuration narrative », d’un renouveau de l’image dans la peinture. Il oppose des fragments de corps humains (corps féminins tirés d’affiches, de magazines) et des objets qui sont peints ou intégrés à son œuvre (objets de consommation courante, de séduction, ou liés à la maladie).

Il s’explique sur son travail dans un texte : mon vocabulaire. Publications dans des ouvrages de synthèse sur l’art, Pop Art & Cie de François Pluchart, L’art depuis 1945 de G.Gassiot-Talabot, L’Art en France de Jean Clair.

Son travail sera par période inspiré par quelques réflexions
d’actualité comme la série d’une centaine de toiles qu’il réalise à propos du mur de Berlin, ou sa réflexion sur la fragilité de l’existence humaine liée à la violence inhérente à notre société (attentats du 11 septembre), ou encore lorsqu’il dénonce les ambiguïtés liées au progrès par des objets urbains en très gros plans. « J’ai développé un langage anti-corps qui résiste à l’agression permanente qu’exerce sur moi le monde extérieur ».

Expositions à travers le monde, articles et livres consacrés à son œuvre sont multiples. A propos de ses toiles, Henri Michaux parle d’une “étonnante dématérialisation des objets”.



Né en 1935 à Lübeck (Allemagne)
Il s’installe à Paris en 1959

DERNIERES EXPOSITIONS :

2000 Genève, galerie Charlotte Moser.

2002 Paris, Centre Pompidou.

2003 Wien, galerie Hilger.

2004 Kiev, Musée National des Beaux-Arts d’Ukraine,

2005 Milan, galerie San Carlo.

2006 Los Angeles, MB FINE ART Gallery.

2007 Cuba, La Havane.

Ses oeuvres sont présentes dans plus de 60 musées et collections publiques à travers le monde.
www.peterklasen.com