Artistes
Retour
HERRMANN Eric

 



Biographie

Eric HERRMANN né en 1971 à Colmar. Il vit et travaille dans la banlieue Strasbourgeoise.

TRANSITIONS

Peindre les moments transitoires, entre le jour et la nuit ; le calme et la tempête.
Ne pas savoir ce qui précède l'autre. Cette incertitude, ce flou, cette fragilité mystérieuse du moment est sublime car elle permet de se projeter, de se raconter une histoire qui nous est propre.
Tout cela est en fait un prétexte pour peindre cette lumière tellement obsédante dans le fait quelle n'existe que par ce qui l'entoure.
Une des premières choses qui la révèle sont les nuages. Bien qu'ils annoncent souvent le mauvais temps, ils peuvent également annoncer le beau temps. Que peux-t-il se passer d'autre après un orage, une tempête que l'arrivée du beau temps ?
Ces paysages sont donc résolument optimistes !!!

Quelle est cette nature que le peintre Éric Herrmann nous propose ?
De l'eau, des ciels, des arbres. Rien que de très classique. Et pourtant, de ces étranges lumières naît un monde singulier, souvent nocturne ou crépusculaire. Quelques aubes peut-être. Peu de pleins midis.

Ces peintures m'évoquent le roman d'Alain Fournier, texte quelque peu oublié aujourd'hui, dans lequel Augustin Meaulnes, "Le grand Meaulnes", recherche un mystérieux domaine au lac enchanteur où une nuit une fête étrange et poétique se déroula. Là, la psychologie y était romanesque. Ici, dans les peintures qu'Éric Herrmann nous propose, l'atmosphère y est picturale. Les arbres, les nuées, l'eau elle-même sont les personnages de ces récits de quête que porte chaque peinture. On se laisse envoûter par ces lieux improbables, proches de ce qui pourrait être une réalité, mais qui appellent plutôt la rêverie, l'illusion, le mirage ou l'hallucination. Retrouverons-nous jamais les lieux enchanteurs qui peut-être inspirèrent ces peintures ?

Aussi, laissons-nous prendre par ces pièges ; nous ne savons pas où ils peuvent nous mener.

Étienne Yver 2017